[Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par Totoditoto le Sam 28 Mar 2015 - 17:18



[L'article suivant ne contient en aucun cas des informations internes à Disneyland Paris : les principes exposés s'appliquent à la majorité des attractions modernes dans la majorité des parcs d'attractions du monde. Par ailleurs tous les documents présentés sont réalisés par mes soins ou parfaitement disponibles sur internet.]



II - LES EQUIPEMENTS


Aujourd'hui dans Eurêka nous continuons notre immersion dans les principes de sécurité d'une attraction. Si vous n'avez pas lu la partie 1, je vous la conseille fortement. Mais aujourd'hui, on arrête la théorie, on arrête (presque) de parler d'ordinateur et de logique informatique, préparez vos outils, on va toucher aux équipements de sécurité. De la bonne mécanique, des moteurs, des roues, des mécanismes plein d'huile, des boulons et autres joyeusetés. Nous allons passer en revue quelques grand classiques du domaine. Rien de vraiment compliqué lorsqu'on se penche un peu dessus, mais néanmoins très intéressant ! (Si si je vous jure, partez pas)

LES FINES





Avant toute chose, je me dois de vous présenter un élément clef pour tout ce qui va arriver ensuite. C'est un objet tout bête et pourtant utile dans de nombreuses situations. Je veux vous parler des fines. Les fines sont d'étroites plaques métalliques (en général d'aluminium) situées sous chaque wagon d'un train de montagnes russes, comme vous pouvez le voir sur le schéma. En général, vous ne pouvez pas les voir, et c'est bien normal vu leur emplacement.


Leur but est simple : si vous placez une pomme sur la voie, cette lame la coupera parfaitement quand le train passera. Même si c'est une théorie intéressante, ces fines ne servent pas à faire la cuisine, mais à plein de belles choses que nous verrons par la suite, alors ne les oubliez pas ... au moins pour quelques secondes.

LES BOOSTERS




C'est bon ? Bien. Parce qu'on va les utiliser de suite. Imaginez, vous êtes dans la gare d'une montagne russe quelconque (Space Mountain, Rock...), vous êtes assis, vous avez baissé votre harnais et les opérateurs s'apprêtent à envoyer le train. Et là, par un miracle inexpliqué, le train avance. Bon, certes, rien de palpitant je vous l'avoue, la plupart d'entre vous auront remarqué la présence de roues, avec des pneus sur les rails de la gare. Et bien on appelle cela des convoyeurs, ou parfois des boosters. Il ne sont pas présents que dans la gare, mais partout où le train a besoin d'aide pour avancer ou repartir après un arrêt. Il y a 2 situations. Soit ces roues sont disposées à la verticale, et donc elles entraînent directement le bas du train, soit elle sont à l’horizontale, et là notre amie la Fine va nous servir !
 


Vous voyez ici les rails vus de haut. Nous avons ici 2 roues à l'horizontale, avec leur moteur situé en dessous. Vous voyez qu'elles sont centrées, et qu'elles présentent un petit espace. Juste l'espace pour faire passer les fines du train. Ainsi les roues "poussent" sur les plaques, et font avancer le train. Je fais néanmoins une petite parenthèse. Big Thunder Mountain est l'une des rares montagnes russes à ne pas utiliser ces boosters à roues. Il utilise des LSM (voir Eurêka1 : les LSM) pour quitter la gare.

LES CAPTEURS





Vous avez peut être remarqué un autre élément. Oui, c'est ça petit malin, cette boite verte. Et bien c'est un capteur ! On en a déjà parlé, les capteurs permettent de savoir quand un train passe. Dans le domaine des coasters il en existe 2 types : les capteurs optiques, qui forment un faisceau de lumière (laser ou infrarouge) entre un émetteur, et un récepteur. En temps normal, le récepteur reçoit la lumière de l'émetteur. Lorsqu'un train passe, les fines "coupent" le faisceau de lumière : le récepteur ne reçoit plus rien, il envoie donc un signal au RCS (un vieil ami) pour lui dire "EH, le train 2 il vient de passer chez moi !" "Okay bien reçu merci !" "Tu fais quoi ce soir ?" ... Bref, vous avez compris. Ensuite il y a le capteur inductif qui est un peu plus compliqué. Il crée un champ magnétique, qui est perturbé par le métal. Quand les fines passent, il détecte ce changement, et envoie lui aussi son message au RCS. Les deux capteurs sont utilisés, mais le magnétique est le plus répandu, puisqu'il n'est pas gêné par la fumée ou l'eau, contrairement à l'optique.

Alors pourquoi est-il là sur ce schéma ? C'est simple. La plupart des équipements possèdent un capteur en amont, pour signaler au RCS d'activer l'équipement, et pour vérifier ensuite qu'il a bien fonctionné. Ainsi, quand le train arrive sur une zone de freins on le voit, on active les freins au bon moment, puis on s'assure que la vitesse du train a bien diminué, ce qui nécessite plusieurs capteurs.  

TIENS, EN PARLANT DE FREINS




Tout s’enchaîne tellement parfaitement qu'on me soupçonnerait presque de le faire exprès. Alors les freins. Personne ne doute que c'est certainement le point le plus important de la sécurité de ces attractions, c'est pourquoi je vais bien détailler les choses. Ils permettent de ralentir un train quand il va trop vite, de l'arrêter quand il faut, et de le bloquer pour qu'il ne bouge plus quand vous embarquez. Et vous savez quoi ? Il utilise lui aussi nos fines ! Il existe des freins magnétiques, sans contact, qui permettent de ralentir un train de manière très douce (mais pas de l'arrêter précisément), mais ils ne sont pas très répandus à Disney. Nous allons donc parler des freins qui étaient installés partout avant le magnétique, et qui restent un standard : les fine brakes, ou encore friction brakes (freins de friction).  


Ils sont aussi situés au centre de la voie, constitués de deux éléments de part et d'autre du trajet des fines. Au départ, il y a pile la place pour les fines de passer sans rien toucher, mais lorsque l'on veut ralentir ou arrêter un train, on serre ces deux éléments entre eux, et donc contre les fines. Tout cela frotte alors, et le train est ralenti. C'est au final comme les freins de votre vélo : des patins serrent la roue pour la freiner, sauf qu'ici on serre des plaques droites. Pour ralentir un train, on serre pendant un temps précis et programmé, lorsqu'on veut arrêter complètement et bloquer un train, on serre jusqu'au moment de repartir. Mais il faut une grande force pour freiner un train qui va vite avec cette méthode, il faut plus que le pincement de la pince à linge que vous utilisez pour étendre vos vêtements, alors on utilise un vérin pneumatique !


Un vérin pneumatique est un élément qui fait sortir une tige métallique avec une certaine force, en utilisant de l'air comprimé. Il est constitué d'un gros cylindre, d'une tige, et d'une paroi qui sépare le cylindre en deux à l'intérieur. En position initiale, notre frein est ouvert. Lorsqu'on veut le fermer (avec force !), on envoie très vite de l'air comprimé dans la chambre de droite. L'air pousse la paroi et la tige avec. Par conséquent la tige entre dans le vérin, entraînant une barre et un système mécanique qui ferme les freins. Lorsque l'on veut relâcher le tout, on ouvre le circuit de la chambre que l'on vient de remplir pour que l'air s’échappe, et un ressort situé dans la chambre opposée fait ressortir la tige, donc ouvre le frein.


UNE ZONE DE FREINS





Voilà, vous connaissez les éléments principaux d'une zone de freins : des freins, bien sur, et des boosters pour faire repartir le train lorsqu'il s'arrête. Pour vous prouver que je n'ai pas menti, voici une capture d'écran de No Limits 2 (un logiciel de simulation de montagnes russes). Vous voyez que plusieurs freins et plusieurs boosters sont alignés, pour couvrir toute la longueur du train, et que tout est aligné pour faire passer les fines.




LES LIFTS A CHAINE



Vous en avez déjà marre, si tôt ? Et bien pas moi ! Vous savez faire partir un train de la gare, le freiner, et maintenant comment vous faites, hein ? Vous devez monter pour faire votre circuit ! Et pour ça, on utilise un lift à chaîne dans beaucoup d'attractions (Big Thunder Mountain, Indiana Jones, Crush Coaster ...). Il permet de faire monter un train sur une pente à vitesse lente. Le train arrive, et s'accroche à une longue chaîne (en bleu sur le schéma) qui circule dans un circuit de gaines (tout le long de la pente au centre des rails, puis en dessous pour retourner au moteur qui la fait tourner). Il est tracté par cette chaîne jusqu'en haut, puis se détache pour faire son parcours. "Mais tu veux dire qu'on utilise pas les fines ?!" Et oui Jamy, elles ne servent à rien ici. On utilise des sortes de crochets pour agripper la chaîne. Et la sécurité dans tout ça ?  
Et bien si la chaîne casse, où si on arrive pas à s'accrocher à la chaîne, il faut bien quelque chose pour empêcher notre train de repartir en arrière, et on appelle ça les anti-rollbacks (ou anti-retour). Ce sont des sortes de créneaux disposés le long de la pente. Ils sont en forme de triangle : ils présentent une pente, puis une face droite. Sous le train (en rouge sur le schéma), il y a un crochet de forme similaire mais dans l'autre sens. Il se rétracte, poussé par la pente de l'anti-rollback, puis ressort brutalement après la face plate. Si le train venait à repartir en arrière, le crochet s'arrêterait contre une des faces droites, bloquant ainsi le train.






LES BOGIES



Courage, c'est la dernière ligne droite ! Cette fois on va évoquer les roues des trains de montagnes russes. Nous ne sommes pas sur une voiture où 4 roues suffisent, ici, il y en a plein. Chaque wagon possède 4 bogies . Les bogies sont des groupes de plusieurs roues, disposés dans plusieurs sens. Vous en voyez un sur le schéma. Ici il y a 6 roues (donc 24 pour 1 wagon, avec plusieurs wagons par train). Deux roues que je qualifierais de "normales", car elles sont les plus logiques à comprendre : elles sont au dessus du rail et supportent directement le wagon. Mais il y en a également 2 sur le coté ! Notre train prend des courbes et subit des forces qui le poussent sur les cotés. Pour qu'il ne déraille pas, on place ces roues sur les cotés du rail : le train ne peut pas en sortir. Et pour finir, il y en a 2 en dessous. Lorsque le train passe sur des bosses, ou des inversions (loopings), il a tendance à vouloir se soulever, ou tomber vers le bas. Ces roues permettent donc de le bloquer.





THE END


Et voila, c'est fini pour cette énorme édition de Eurêka qui aura demandé beaucoup de travail, si vous avez réussi à me supporter jusqu'au bout, je vous en félicite,  et vous remercie par avance de me donner votre avis, et éventuellement de poser vos questions. A la prochaine !



N.B : Le mot fine est en réalité une déformation française utilisé du mot fin


Dernière édition par Totoditoto le Dim 24 Juil 2016 - 18:15, édité 2 fois
avatar
Totoditoto

Date d'inscription : 17/05/2014
Masculin Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par seb_g le Lun 6 Avr 2015 - 20:29

Bonjour, super article .... J'avais juste deux petites questions. Je suis programmeur industriel passionné de technologie et je me demandais si sur les rides on utilisait seulement du pneumatique ( genre pour les freins ) ou si on utilisait des systèmes hydrauliques ????? Pour les freins ( eh oui encore eux ), je interrogeait aussi sur le sens de travail ... Je m'explique : En industrie on travail généralement sur ce que l'on appelle de la sécurité positive, et si j'avais à réaliser un ride demain ( ce serait chouette !!! ) j'aurais tendance à maintenir mes freins fermés tout le temps sans air et à les débloquer lorsque j’envoie de l'air ... Comme ça si un tuyaux lâche ou si mon compresseur explose (bon je sais c'est un peu gros ) , mon frein est naturellement bloqué et mon wagon s'arrête (ouf) ... Vous en dites quoi ?

seb_g

Date d'inscription : 28/08/2014
Masculin Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par Totoditoto le Lun 6 Avr 2015 - 20:41

Très heureux que l'article t'es plu ! Je suis content qu'un professionel dans l'industrie commente ! Je suis en étude d'ingénieur et moi même passionné d'automatismes de ce genre ^^ Pour ta première question, il est très probable que des systèmes hydroliques existes. Je ne suis pas en mesure de te dire si des freins fonctionnent de la sorte, par contre certaines propulsions utilises des catapultes hydroliques (Kingda Ka par exemple), extrêmement puissantes par ailleurs.

Ensuite pour ton histoire de sécurité positive, c'est un bon point : je me suis cassé la tête pendant des heures à faire des schémas pneumatiques et à réfléchir au problème. En fin de compte, c'est l'observation des systèmes qui m'a amené à cette solution (position des pistons celon l'état du frein, position de l'arrivée d'air), mais elle n'est sans doute pas la seule et soulève effectivement la question. Le fait est qu'on utilise à priori toujours la position sous pression pour fermer, toi qui t'y connais, y'a t'il une solution pour que l'air soit directement envoyé en cas de Power cut ? Sinon pour les E-Stpp, la question ne se pose pas en général (les systèmes "vitaux" ne sont pas mis hors tension)

En tout cas si tu as d'autres questions n'hésites pas, c'est un plaisir =)


Dernière édition par Totoditoto le Lun 6 Avr 2015 - 20:50, édité 1 fois
avatar
Totoditoto

Date d'inscription : 17/05/2014
Masculin Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par TonyApplewhite le Lun 6 Avr 2015 - 20:48

Coucou Wink

Juste pour dire que j'aime beaucoup ce type d'articles, j'espère qu'il y en aura beaucoup d'autres.
Le fait d'apprendre et de comprendre des choses forcément mais surtout d'avoir l'impression de connaître ensuite la technicité, la mécanique et le coulisse de notre passion et tout ça via du texte, du descriptif et des schémas accessibles à tous et bien compréhensifs.
Une belle réussite, vivement les prochains articles de la sorte !
avatar
TonyApplewhite

Date d'inscription : 31/05/2014
Masculin Localisation : Emporium
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par seb_g le Lun 6 Avr 2015 - 21:16

Rebonjour Totoditoto,

Toujours pour notre passionnante question de frein, il est clair qu'il existe mille méthode (genre système d'envoi d'air en cas de Power cut ) que l'on peut acheter ou que l'on peut créer, mais je pense qu'aucun ne peut répondre à une situation d'arrachage de tuyaux sur le vérin directement si ce n'est un travail en sécurité positive. J'arrache mon tuyau, mon frein doit se fermer mécaniquement grâce à son rappel ressort interne (vérin simple effet).... Les contrôleur de machine nous embêtent sans arrêt avec ça ( c'est d’ailleurs la même chose avec un arrêt d'urgence qui est cablé à ouverture (NF)- tu coupes le fil est ça fait comme si tu avait appuyé sur ton E-stop = sécurité positive), et j'imagine donc que tout ça doit être multiplié par 1000 sur un ride ( et tant mieux pour nous ) ... Content de discuter avec toi et encore une fois super article !

seb_g

Date d'inscription : 28/08/2014
Masculin Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par Totoditoto le Lun 6 Avr 2015 - 21:22

Il faut savoir que d'après moi, la seul force de rappel du ressort ne suffit pas à arrêter un train (la pression doit être énorme), donc la sécurité positive dans ce cas n'est pas vraiment efficace. Il faut savoir pour cette question d'arrachage de tuyau par exemple que chaque bloc de frein individuel est doublé (deux fois plus de freins que nécessaire sur une zone) et qu'ils possèdent chacun leur propre unité de compresseur, cela écartant très fortement ce genre de risque.

EDIT : J'ajoute que parmis les accidents connus, celui de la collision de California Screamin était due à des durites de mauvaises qualités qui ont éclaté, les freins n'ont pas pu arrêter le train et boum, ce qui me conduit bien à penser que pas de pression = pas de freinage.
avatar
Totoditoto

Date d'inscription : 17/05/2014
Masculin Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par seb_g le Lun 6 Avr 2015 - 21:59

+1 pour toi ! La multiplication des systèmes de freinage ( et chacun avec leur propre compresseur ) peut être une explication suffisante !!! Merci pour toutes tes réponses .... Smile

seb_g

Date d'inscription : 28/08/2014
Masculin Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par Archibald Gripsou le Lun 6 Avr 2015 - 22:42

@seb_g a écrit:Comme ça si un tuyaux lâche ou si mon compresseur explose (bon je sais c'est un peu gros ) , mon frein est naturellement bloqué et mon wagon s'arrête (ouf) ... Vous en dites quoi ?

Le risque n'est-il pas qu'un train s'engage à toute vitesse sur un frein déjà verrouillé ? Je pense que cela doit être assez brutal ...
avatar
Archibald Gripsou
ED92Team

Date d'inscription : 17/05/2014
Masculin Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par Totoditoto le Lun 6 Avr 2015 - 22:44

Les freinages d'urgences sont brutaux, quelques soit la solution une coupure de courant bloque tout les freins immédiatement Wink
avatar
Totoditoto

Date d'inscription : 17/05/2014
Masculin Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par KingRCT3 le Mar 7 Avr 2015 - 9:41

Hydrolique : qui utilise de l'eau.
Hydraulique : qui utilise de l'huile.
Attention à la confusion. Wink

Sinon oui, les freins sont bel bien en position 'normalement fermés'. Il veut mieux un arrêt brutal qu'une collision, n'est-ce pas.
Et un ressort suffit, enfin il faut en tout cas un système qui ne nécessite aucune source d'énergie.

Sinon bel article, bien écrit et agréable, par contre je suis quasiment sur qu'on dit 'fin', ou 'fins'.. Enfin, qu'il n'y a pas de e quoi. Wink
avatar
KingRCT3

Date d'inscription : 09/06/2014
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par Totoditoto le Mar 7 Avr 2015 - 10:27

Je suis désolé mais le terme hydrolique n'existe pas, c'est juste une erreur courante pour hydraulique qui signifie utilisant un liquide, il n'y a pas 2 termes.

Ensuite pour les freins je te conseille de lire notre discussion, le ressort ne sert pas à fermer le frein il n'a pas la force suffisante pour arrêter un train, la pression est nécessaire. (cf exemple d'accident sur Screamin').

Puis j'ai trouvé les deux écritures pour fin/fine, ta remarque est justifiée, j'ai fait un choix arbitraire d'utiliser le terme que je vois le plus couramment par chez nous Wink

Merci pour ton commentaire =)
avatar
Totoditoto

Date d'inscription : 17/05/2014
Masculin Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par Phelim le Mar 7 Avr 2015 - 16:58

Excellent merci beaucoup Smile

___________________________

Ancien Modérateur de la section Voyage(retour prévue quand mon états me le permettras :s)
Mon blog: https://glioblastfight.wordpress.com/
Mon blog photo: https://visionofthefighter.wordpress.com/
avatar
Phelim

Date d'inscription : 29/06/2014
Masculin Localisation : Le Havre
Age : 29

https://glioblastfight.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par polo85 le Mar 7 Avr 2015 - 18:51

@Totoditoto a écrit:Ensuite pour les freins je te conseille de lire notre discussion, le ressort ne sert pas à fermer le frein il n'a pas la force suffisante pour arrêter un train, la pression est nécessaire. (cf exemple d'accident sur Screamin').
On peut aussi utiliser un vérin double effet avec un distributeur qui maintiendra les freins en position fermée en cas de coupure de courant.
avatar
polo85

Date d'inscription : 17/05/2014
Masculin Localisation : Ouest de la France
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par Totoditoto le Mar 7 Avr 2015 - 18:54

C'est vrai, la aussi par observation j'ai écarté le verrin double effet qui n'est pas utilisé ^^ (Surtout il utilise de la pression à l'ouverture alors qu'elle n'est pas utile).

Merci à tous =)
avatar
Totoditoto

Date d'inscription : 17/05/2014
Masculin Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par seb_g le Mar 7 Avr 2015 - 20:00

Regardez cette vidéo ... Ils ont résolu le problème Very Happy C'est le gars en bout de train qui freine !!! Shocked

https://www.youtube.com/watch?v=qrRlB1OBZts

seb_g

Date d'inscription : 28/08/2014
Masculin Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par KingRCT3 le Dim 12 Avr 2015 - 23:39

@Totoditoto a écrit:Ensuite pour les freins je te conseille de lire notre discussion, le ressort ne sert pas à fermer le frein il n'a pas la force suffisante pour arrêter un train, la pression est nécessaire. (cf exemple d'accident sur Screamin')
J'ai lu la discussion, tu n’émets qu'une hypothèse personnelle, tu le reconnais toi-même.

J'essaye de me renseigner, apparemment plusieurs configurations existent (ressort pour la fermeture, vérin pour l'ouverture ; l'inverse ; vérin pour les deux, etc.). Intamin utilise par exemple un vérin pneumatique double-effet pour les deux manœuvres, ce qui explique les accidents (défaut d'air).
Ce qui est sûr, c'est que la position de base/initiale d'un frein est fermée. Je reste catégorique là-dessus. Wink

Quant à la force d'un ressort, elle est amplement suffisante. Pense aussi aux ressorts à lames, façon suspensions de camion.

(Je n'ai toujours lu que fin, fine a un autre sens. Sinon, pourquoi ne pas utiliser "lamelle" ? Razz )
avatar
KingRCT3

Date d'inscription : 09/06/2014
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par Totoditoto le Lun 13 Avr 2015 - 23:47

Je n'ai jamais dit que la position par défaut d'un frein n'était pas fermé, j'ai dit que des exemple que j'ai pu étudier, aucun n'était fermé par un ressort. Par ailleurs et comme Seb a pu me le confirmer il existe des système de mise sous pression en cas de Power Cut, tout cela faisant que mon modèle est fondé et fonctionnel Wink

En ce qui concerne Intamin (ou du moins California Screamin) et après vérification, il ne s'agit pas d'un vérin double effets mais de deux simples effets couplés (et par conséquent aucun ressort n'est présent). Il paraîtrait par ailleurs fort étrange que la plupart des constructeurs utilisent du pneumatique de manière totalement opposé...

Pour le mot fin/fine, le mot fine est effectivement une déformation mais présente, probablement une sorte de "version française".

En tout cas je continuerais mes recherches sur le sujet des freins pour avoir plus de détail notamment sur le Vekoma puisque c'est ce qui nous concerne le plus par ici.
avatar
Totoditoto

Date d'inscription : 17/05/2014
Masculin Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par KingRCT3 le Mar 14 Avr 2015 - 1:01

Y'a pas de ressorts dans les vérins simple effets ? Attends je suis perdu du coup. scratch

Sinon, c'est cette phrase qui m'a fait pensé que tu disais que la position par défaut était ouverte :

En position initiale, notre frein est ouvert.

Ça porte à confusion. Wink

Quant à ton modèle, tu as un point de pivot que tu n'a pas dessiné, c'est bien ça ?
avatar
KingRCT3

Date d'inscription : 09/06/2014
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par Totoditoto le Mar 14 Avr 2015 - 1:30


Il n'y a pas de ressort dans 2 vérins simple effet couplés. Ensuite le point de pivot n'a rien a voir la dedans, on parle du modèle pneumatique de fonctionnement. Sur ce, revenons à une discussion un peu plus constructive merci Smile
avatar
Totoditoto

Date d'inscription : 17/05/2014
Masculin Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par KingRCT3 le Mar 14 Avr 2015 - 2:09

Ah oui, ils sont couplés, d'accord, j'suis bête. silent
Sinon y'a bien un pivot sur ce schéma, il est essentiel pour comprendre la chaîne cinématique tout de même.
(D'ailleurs quelle est la source de ce schéma ? C'est très intéressant)

Enfin, j'ai bien compris le "tais-toi" final... Revenons à des "Super articles, trop bien, vivement la suite !" effectivement plus constructifs...
avatar
KingRCT3

Date d'inscription : 09/06/2014
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par Totoditoto le Mar 14 Avr 2015 - 11:27

Le schéma provient d'un rapport interne d'un sous traitant de DLR a priori, disponible sur Internet mais je ne saurais pas te le retrouver maintenant. En ce qui concerne la constructivité, je ne parle pas des discussions de fonctionnement qui peuvent sans aucun doute être passionnantes mais bien des tentatives de décrédibilisation systématique Wink
avatar
Totoditoto

Date d'inscription : 17/05/2014
Masculin Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par KingRCT3 le Mar 14 Avr 2015 - 15:41

C'est-à-dire que je suis tombé sur l'article après avoir cliqué sur un lien (qui au demeurant renvoyait de manière assumée vers le hub, du genre démerde-toi et regarde mon contenu. Y'a des rémunérations aux clics ou ça se passe comment...?) qui me promettait de découvrir "les secrets les mieux gardés" des coasters...

Déjà les secrets... Que sur un coaster y'a un lift, des capteurs des roues et des freins, tout le monde ne le sait peut-être pas, mais ce n'est pas un secret. Mais alors les mieux gardés... Ça m'a tué. Rolling Eyes
Enfin je ne vais pas m'étaler.

Oui je m'attarde sur une formulation. C'est important, surtout quand on critique aussi celle des autres (DLP en l’occurrence). Et là je ne vise personne, je ne sais pas qui est derrière ça et je n'en veux à personne. Je parle d'ED92 en général.

Donc comprends bien que j'étais énervé par ça, et non pas par ton article - qui je le répète est très bien écrit et qui s'adresse à son public de manière claire et intéressante.
Du coup je suis sûrement paru agressif ou ayant pour intention de décrédibiliser, mais ce n'était pas mon but, je te prie de m'en excuser.
Si je vois ce que je pense être une erreur, je la corrige. Et si à mon tour je fais une erreur, n'hésitez pas à me corriger à mon tour, c'est bénéfique pour tout le monde. Wink

On fait la paix ? Et on passe à autre chose. Smile
avatar
KingRCT3

Date d'inscription : 09/06/2014
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par Totoditoto le Mar 14 Avr 2015 - 16:32

Je ne suis pas l'auteur de la communication externe de cet article, et je confirme la maladroitesse du mot "secret" comme je l'ai fais en réponse a tes commentaires sur Facebook il me semble. Je conçois que tu es pu être dérangé par ceci, mais tes réactions quelques peu "agressives" allais a l'encontre de la mauvaise personne, et de mon travail que je passe beaucoup de temps a réaliser du mieux que je peux Wink J’accepte tes excuses, passons à autre chose.
avatar
Totoditoto

Date d'inscription : 17/05/2014
Masculin Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eurêka 2.2] La sécurité des attractions : Les équipements

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum